Imprimer

Les Dates de Fête de la culture

La Fête de la culture a lieu tous les derniers vendredis du mois de septembre:

2017: Sept. 29 & 30 & Oct. 1
2018: Sept. 28, 29 & 30
2019: Sept. 27, 28 & 29
2020: Sept. 25, 26 & 27

La Fête de la culture est une initiative pancanadienne reposant sur le bénévolat et impliquant des milliers d’organismes culturels et d’artistes indépendants. La Fête de la culture croit que chaque individu – peu importe son âge, là où il vit ou son expérience – a droit d’accéder et de participer activement aux arts et à la culture. Il s’agit d’une célébration de la culture canadienne inclusive, de diversité et de créativité ouverte à tous.

Lorsque la Fête de la culture a été lancée en 2009, les dates ont été choisies pour concorder avec l’évènement qui existait déjà au Québec, Les Journées de la culture, de façon à en faire une véritable campagne de sensibilisation et de participation nationale liant chaque province et territoire. Il a été décrété par l’Assemblée nationale du Québec que les Journées de la culture auraient lieu le dernier vendredi de septembre et la fin de semaine suivante. Par extension, la Fête de la culture dans toutes les autres provinces et territoires a conservé les mêmes dates.

Pour tout évènement à date fixe, comme la Fête la culture, il arrive occasionnellement que l’horaire entre en conflit avec des célébrations, anniversaires, festivals ou évènements locaux ou provinciaux, ou encore, des fêtes religieuses qui suivent le calendrier lunaire. Cette année, une portion de la fin de semaine de la Fête de la culture recoupe la grande fête juive de Yom Kippour, qui commencera au coucher du soleil le vendredi 29 septembre et finira 25 heures plus tard, à la tombée de la nuit du samedi 30 septembre.

En tant qu’évènement qui accueille les participants de toutes croyances et cultures, la Fête de la culture regrette cette fâcheuse coïncidence, malheureusement inévitable. Plusieurs communautés ayant constaté le chevauchement des deux évènements ont pris des mesures particulières pour planifier leurs activités le vendredi ou le dimanche de la fin de semaine de la Fête de la culture, afin de pouvoir inclure ceux et celles qui célèbrent Yom Kippour. Nous applaudissons ces efforts et le travail dévoué de centaines de communautés et d’organisateurs d’activités dans tout le pays qui ont organisé des milliers d’activités bénévoles dans le but qu’elles soient gratuites et accessibles à tous.